Stop Maltraitances Animales

Vous avez le pouvoir de faire changer les choses, savoir c'est combattre. Dites stop à la maltraitance animale!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La triste histoire, d'une réalité, pour les chiens assimilés pitbull en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emeline
Lion qui veut absoluement garder ce territoire
avatar

Féminin
Messages : 221
Localisation : 44
Emploi/loisirs : Bénévole et employée en SPA et protectrice independante

MessageSujet: La triste histoire, d'une réalité, pour les chiens assimilés pitbull en France   Sam 9 Juil - 6:14



Premiers jours

J'ai trois ans. Quatre, peut-être. Je viens de mettre bas, et je n'ai plus mes chiots. Où sont-ils ?
Aucune idée.

Depuis trois jours, j'erre entre les maisons d'un hameau du sud ouest, chipant quelques ordures dans les poubelles. Des gens me regardent. Parfois, ils me parlent. Je dors sous le hangar de l'un d'entre eux. Il fait un peu froid, mais la vie est belle, non ?

Aujourd'hui, l'un des humains du quartier m'a à nouveau approché, avec quelques croquettes et des mots doux. Je n'ai pas compris grand chose, mais avec son regard fatigué, ses pieds trainant et sa silhouette voûtée, il me rassure. Je vois bien qu'il apprécie quand je m'approche doucement, tête basse, en remuant la queue.

"Ben ma jolie, t'es pas tatouée hein ? L'véto m'dira bien si t'as une puce ?"

Une voiture. Ca faisait longtemps. Ou pas ? Je ne sais pas, personne ne le sait, personne ne le saura. En tout cas, j'en ai l'habitude, ça ne m'inquiète pas. Abandonnée ? Et alors ?

Cette maison est plutôt sympa : il fait chaud, il y a pas mal de monde et beaucoup d'odeurs intéressantes. Eux aussi ils aiment bien quand je remue la queue, tête basse. Pour les croquettes, c'est imparable. Le grand me manipule avec des caresses, alors, oui, je montre mes cuisses, je montre mes oreilles. Il me passe une drôle de machine sur le corps. Trois fois.

Puis il secoue la tête : "non, pas de puce. Pas de tatouage non plus. Elle vient de mettre bas, elle a trois ou quatre ans, bien soignée, c'est bizarre."
Et s'accroupit devant moi.

"Le problème, monsieur, c'est... hein ma jolie ? Tu as une sale tronche, ma pauvre. C'est une chienne de type amstaff, un pit', quoi. Et franchement, je pense qu'elle rentre parfaitement dans les critères de la première catégorie. De plus elle n'est pas identifiée, pas stérilisée, bref, elle n'est absolument pas dans les clous. Je vais appeler le maire."

J'avise la jeune femme, là-bas, je pense qu'il y a moyen d'obtenir un monceau de caresses avec elle. C'est étrange, ils sont tous très gentils, mais ils ont tous l'air chiffonnés. Bah... avec quelques manières, ils vont tous m'adorer.

Voilà, le grand avec la blouse blanche me décrit au téléphone. "Une cinquantaine de centimètres au garrot, grise et blanche, une bonne grosse bouille d'amstaff, bien nourrie, elle traîne depuis trois jours autour d'un hameau de votre commune, oui. Oui, c'est une femelle, qui vient de mettre bas, pas identifiée".

Pas identifiée, mais plutôt sexy, avec mon poil ras, ma robe cendrée, mes yeux marrons, ma grosse langue baladeuse et mes attitudes de jeu perpétuelles. Une gamine de trois ans. Jolie, avec une sale tronche. Je le note, ça fera bien sur mon pedigree.

"On va vous la garder quelques jours en attendant de l'envoyer à la fourrière, des fois que son propriétaire se manifeste. Mais je n'y crois pas trop : elle n'est pas en règle et il le sait. De toute façon, je vous tiens au courant, elle semble gentille comme tout, donc a priori pas de souci.
Oui, au niveau légal, vous pouvez demander son euthanasie quand vous le souhaitez.
Oui, je sais, on ne tue pas un chien comme ça, mais je vous informe, vous en êtes malgré tout responsable..."

Il a la voix qui traîne, le grand en blouse blanche. Tous me regardent du haut de leurs interminables jambes, avec les mains sur les hanches, ou les bras croisés.

"Bon, qu'est-ce qu'on va faire de toi ?"

Remuons la queue.

Paradis

Non, c'est vrai, quoi : le matin, on me file à manger, quelqu'un me promène. Peu à peu, ils prennent confiance en moi, et me lâchent dans un grand pré, quand il n'y a personne. Plus pratique, quand même. Ensuite, on m'attache avec une laisse à l'armoire, près du bureau, avec une couverture - s'il n'y a pas la couverture, je gueule, faut pas déconner quand même - et je passe la journée à ronfler, renifler, manger, boire, me faire caresser.

La belle vie.

M'enfin, il faut la mériter : des fois, ces humains ne comprennent pas grand chose. Il leur arrive de me laisser seule plus de deux minutes, de ne pas me caresser, voire de m'ignorer ! Dans ce cas, je gueule, je piaule, pas des aboiements francs, plutôt des espèces de grincements qui ont une magnifique capacité à les faire réagir très vite. Ils me crient plein de choses, s'occupent de moi très vite et cessent de m'ignorer. J'adore.

- "Me putaaaaaaaaaaaaaain, ta gueuuuuuuuuuuule !"
- "Mais muselez-la, bordel !"
- "Jamais elle la ferme ?"
- "T'es gentille, t'es jolie, mais t'as une sale gueule et t'es pénible, hein ?"
- "Si t'es pas sage, congélo !"

Quand ils arrivent tout rouges, ils me crient dessus et me secouent un peu, j'ai trouvé la parade : remuer la queue, et prendre une attitude béate. Pour ça, je n'ai pas trop à me forcer.

"Putain elle est con, elle est adorable, mais on en fait quoi ?"

La jeune femme part en vacances deux semaines, elle a laissé un mot à mon sujet sur la fiche de ma cage juste avant de partir.

Elle est adorable, prenez-en soin, trouvez lui un bon maître, je reviens dans deux semaines.

Mignon, non ? Les gars en blanc ont adoré quand ils ont vu ça lundi matin. Ils ont eu l'air encore plus désarmé que d'habitude. Du coup, ils discutent. Cinq minutes de retard sur la gamelle, avec ça. Ca ne va pas du tout.

Tût tût

Je piaule.

"Rhah mais ta gueule hein ! Si t'es pas sage, congélo !"
Mais j'ai eu mes croquettes, ma balade et des caresses.

Congélo

"J'ai appelé la SPA. Ils n'en veulent pas, ils me disent qu'ils n'auront pas le droit de la donner puisque la cession des chiens de catégorie est interdite, donc soit elle moisira au chenil, soit elle sera euthanasiée. Ouais, le maire est d'accord pour qu'on la garde pour le moment, on va essayer de lui trouver un bon maître, comme elle dit ?"
Ils m'ont même trouvé un nom. J'aime bien, c'est court, ça sonne bien, et je dois être la seule à le porter.

"Congélo"

Des gens, j'en vois défiler. Certains viennent pour me voir, la plupart passent simplement à la clinique avec leurs chiens - je n'ai pas le droit de jouer avec eux - et discutent avec les gars en blanc à mon sujet.

"Mignonne, cette chienne, elle est abandonnée ?"
Il a dit mignonne ? Remuer la queue, tête basse, faire la fête, ils adorent : caresses assurées.

"Ouip
- C'est quoi comme race ?
- A votre avis ?
- Je sais pas, heu, un boxer ?
- Non, du tout, les boxers ne sont pas comme ça du tout. Elle ressemble à un amstaff, c'est un pitbull.
- Un pitbull ? Mais elle n'est pas méchante !"

Ben non, je ne suis pas méchante. Adorable, collante, piaulante, fatigante, remuante, mais pas méchante. Et belle !

Le gars en blanc dit qu'au moins, j'aurai prouvé à plein de gens que les pits ne sont pas forcément des chiens méchants. Ca brise le mythe, qu'il dit. Ca casse les fantasmes, et puis ça permet de mettre un peu le nez dans la merde à ceux qui applaudissent des deux mains les déclarations présidentielles sans en mesurer les réelles conséquences.

Je ne suis pas un fantasme, qu'il dit. M'en fous, j'ai des croquettes, des caresses et je me balade en liberté quand il n'y a personne dans la clinique.

Beaucoup de gens sont passés et ont dit qu'ils me trouveraient une maison. Des vieux, des jeunes, des anglais, des français, des gens qui avaient des habits confortables, et d'autres moins, certains sentaient la vache, d'autre le parfum. Ils me trouveront une maison ?

Ils ne sont jamais repassés, en tout cas.

Les gars en blancs discutent beaucoup, et téléphonent autant. Ils ont toujours l'air désarmé quand ils me regardent, alors, je remue la queue. Imparable. Bon, des fois, quand je chouine un peu trop, ils ne sont plus désarmés du tout, mais bon, c'est que je m'emmerde, moi !

"'Congélo, ta gueule !"

Tsssss

Congélo

Trois semaines que ça dure. Le plus grand des gars en blanc est accroupi près de moi, dans la pelouse, une cigarette dans la bouche, il me regarde me rouler dans l'herbe, dans la nuit. Il a l'air triste.

"La dernière cigarette du condamné, hein ?"

L'après-midi a été riche en coups de fils. J'ai même vu le maire. Lui n'a pas trop voulu me voir.
Une dame très gentille a demandé aux vétérinaires s'ils allaient m'euthanasier :
- "vous n'allez quand même pas faire ça ?
- Vous voulez l'adopter ?"

Silence...

Mais ça ne va pas vous faire bizarre de tuer une chienne gentille, en bonne santé, âgée de trois ans et avec qui vous partagez le quotidien depuis trois semaines ?"

Le gars en blanc l'a regardée. Il a pris une voix étrange : "vous faite un métier fooOOoormidable, docteur".

Moi, je m'en fous, je me roule dans l'herbe. Il fait froid, mais la vie est belle.

"Désolée ma belle, t'as une sale gueule.
Remuons la queue.

J'ai droit à une séance de câlins sur leur table marrante. Je n'ai pas trop aimé l'espèce d'aiguille en plastique qu'ils m'ont mise dans la patte, ils ne parlent pas, ou pas beaucoup, mais ils me caressent. Sincèrement.

Je suis belle, je suis adorable, je suis collante et un peu chiante.
Remuons la queue : ils sont tous là.

Le gars en blanc a une seringue dans la main, et le visage fermé. Ils me caressent en injectant.
Je suis belle, je suis adorable, je suis collante, et un peu chiante. Je m'appelle... congélo.


Source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sauvonsles03.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La triste histoire, d'une réalité, pour les chiens assimilés pitbull en France   Sam 9 Juil - 11:05

.... Loi déb*le! :@
Revenir en haut Aller en bas
veto974
Fondatrice du forum angélique et super sociable !
avatar

Féminin
Messages : 1370
Age : 19

Feuille du membre
Relations:

MessageSujet: Re: La triste histoire, d'une réalité, pour les chiens assimilés pitbull en France   Sam 9 Juil - 20:53

Pauvre petite. Ca me fait penser au chien qui vivait dans une famille avec une petite fille de 4 ans qui l'aimait tant! Il a été tué ce chien finalement, ou pas?

Franchement c'est bête! Y'a des doberman méchant et eux bah... vont en rééducation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La triste histoire, d'une réalité, pour les chiens assimilés pitbull en France   Sam 9 Juil - 23:58

Aucun chien n'est mechant, faut savoir eduquer son chien c'est tout! Y'en a qui apprecie moins la compagnie ou qui n'aime pas les autres animaux mais ils ne sont pas "mechant" c'est leur caracthère tout comme nous y'a des gens que nous on aime pas! Et sinon les chiens "mechant" ne prenne que sur leur maitre ignoble!

Mo': ton exemple me plait pas vraiment meme si je sais que tu veux pas dire que les doberman sont mechant je comprends ce que tu voulais dire ^^ Et meme si ses chiens là on plus de chance d'avoir une 2eme chance, ils sont aussi beaucoup regarder d'un mauvais oeil et je sais ce que je dis! Rien que l'été dernier, on m'a fait la remarque sur ma chienne (qui est un molosse mais qui ne concerne en AUCUN CAS LA LOI) en disant "elle est mechante elle doit porté une musoliere" etc alors qu'elle joue avec les enfants (meme si elle est un peu brusque alors faut surveiller).... Moi sa me met hors de moi et meme si dit comme ça sa peut parraitre debile mais quand on parle de ton chien en disant "molosse mechant" ou "il devrait porter une musoliere" sans le connaitre, vous comprendrez que j'ai deja pleuré plusieurs fois après les paroles de ses personnes!

Il n'y connaisse rien et te regarde parfois de travers parce que t'a un gros chien! Moi j'ai un molosse et je suis fier de ma grosse bou-bouille qui a le coeur d'un ange, le corps d'un gros nounours (que les gens trouve un peu trop imposant apparament) et remplie d'amous! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Alexia - Shia
x-PLANETE-SOS-x, journaliste du forum
avatar

Féminin
Messages : 670
Age : 20
Localisation : l'île du destin n'avec ma bande d'amis imaginaires xD
Emploi/loisirs : Jouer de la Musique, Lire, Ecrire, Rêver ^^
Humeur : La pêche!!!!! =D (et c'est contagieux xD)

Feuille du membre
Relations:

MessageSujet: Re: La triste histoire, d'une réalité, pour les chiens assimilés pitbull en France   Dim 10 Juil - 1:04

Ces chiens ne sont pas dangeureux, il arrive juste qu'ils ne contrôlent pas leur force (la pression de leur mâchoire est très forte (jusqu'à 3 tonnes pour certains chiens je crois), ce qui a vite fait de faire des blessures graves...) mais si le chien est bien éduqué, qu'on fait attention à ne pas l'exciter quand on joue avec lui et à ne pas l'énerver, tout va bien ! =)

:.:,:-.:,:-.:,:-.:,:-.:,:-.:,:-.:,:-.:,:-.:,:-.:,:-.:,:-.:,:-.:,:-.:,:-.:,:-.:,:-.:,:
A little dream in the stars ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animaux-et-planete.skyrock.com
veto974
Fondatrice du forum angélique et super sociable !
avatar

Féminin
Messages : 1370
Age : 19

Feuille du membre
Relations:

MessageSujet: Re: La triste histoire, d'une réalité, pour les chiens assimilés pitbull en France   Dim 10 Juil - 1:24

"Aucun chien n'est mechant"
je ne suis pas tout à fait d'accord, il y a des chiens qui eux sont vraiment fous et méchant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L' & cie
Lion qui veut absoluement garder ce territoire
avatar

Féminin
Messages : 264
Localisation : Quelle importance, chéri !?
Emploi/loisirs : Chevaux, photographie, lecture, dessin ♥
Humeur : Changeante !

Feuille du membre
Relations:

MessageSujet: Re: La triste histoire, d'une réalité, pour les chiens assimilés pitbull en France   Dim 10 Juil - 1:30

Oui, il y a des chiens méchants, mais ce n' est pas à cause de sa race. C' est à cause de son éducation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-horseworld.forumgratuit.org/
Emeline
Lion qui veut absoluement garder ce territoire
avatar

Féminin
Messages : 221
Localisation : 44
Emploi/loisirs : Bénévole et employée en SPA et protectrice independante

MessageSujet: Re: La triste histoire, d'une réalité, pour les chiens assimilés pitbull en France   Dim 10 Juil - 1:59

Il y a malheureusement des chiens agressifs, mais ont ne peut pas parler de races ou de gueules méchantes ou dangereuses.

Un chien est le résultat de l'homme, les conditions de vie, l'education, la sociabilisation, etc et malheureusement, pour certains chiens, un mauvais début dans la vie, peut les rendrent dangereux, voir agressifs... Certains pourront être repris en main, pour d'autres, complétement "cassé", on n'y pourra rien... Pour cela, d'ailleurs ca fait mal au coeur, j'en ai deja versé mes larmes, de voir à quel point, l'homme peut detruire un animal qui né pourtant, si innocent...


Les coupables sont la loi, le delit de sales gueules posé sur les molosses et la peur et le malaise qu'on creer les medias sur le public face à ce type de chiens.
Aujourd'hui, un chiens assimilés pit ou rott ou molosse, sera 10 fois plus sanctionné que le petit chien de mamie qui bouffe tout le monde et les gens changerons systematiquement de trottoir face au molosse, qu'au petit hargneux où ils ne feront qu'un simple écart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sauvonsles03.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La triste histoire, d'une réalité, pour les chiens assimilés pitbull en France   Dim 10 Juil - 7:03

D'accord avec Emeline! Les chiens que tu dis "fou" ou "mechant" le sont soit a cause de leurs mettre ou alors du proprio qui les à fait naitre! Tu ne verra jamais un chien "mechant" de naissance, il le devient et il le devient suivant son environement, son education, son maitre, etc.

Le sujet des molosses est vraiment quelques choses qui me tient a coeur... C'est la premiere chose que j'ai decouvert et qui m'a ammener a mon combat aujourd'hui, le combat pour nos gros nounours m'a emmener a etre militante pour toute les bouilles
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La triste histoire, d'une réalité, pour les chiens assimilés pitbull en France   

Revenir en haut Aller en bas
 
La triste histoire, d'une réalité, pour les chiens assimilés pitbull en France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PROPOSITION DE PAINS DURS POUR LES CHIENS
» lois pour les chiens de 1er et 2eme catégorie sont abusives !
» Aliments dangereux pour les chiens
» Plantes toxiques pour les chiens
» dimmension niche pour 2 chiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stop Maltraitances Animales :: Maltraitances :: Les chiens dit dangereux-
Sauter vers: